Pont Transbordeur de Bordeaux

pont transbordeur de Bordeaux

pont transbordeur de Bordeaux

 

En vous baladant sur les rives de la Garonne à Bordeaux, ou sur la Garonne elle-même, avez vous déjà remarqué les vestiges des piles d’un ancien pont non loin du nouveau Pont Ba-Ba « Chaban Delmas »  ?

Il s’agit des restes du chantier du « Pont Transbordeur »

 

Doté du seul « pont de pierre », la capitale girondine envisagea par déclaration d’utilité publique, la construction d’un pont transbordeur en 1910 permettant le franchissement de la Garonne par une nacelle suspendue a près de 50 mètres au dessus de l’eau.Pouvant effectuer jusqu’à 12 traversées (6 allers-retours) à l’heure, celui ci devait permettre aux marchandises et aux personnes de traverser le fleuve et dynamiser la rive droite.

le chantier fût interrompu pendant la guerre 14-18 puis abandonné par le maire Adrien Marquet en 1938, faute de financement.

Pendant la 2nde guerre mondiale, les allemands décidèrent de démolir les pylônes métalliques déjà achevés et d’une hauteur de 95mètres, pour ne pas fournir de point de repère aux bombardements alliés, et notamment protéger la base sous-marine proche.

Il ne reste que quelques ponts transbordeur encore en activité dans le monde : le premier celui de Bilbao « Biscaye », à Buenos aires ou encore en France à Rochefort !

le plus sûr moyen de « transborder » à cet endroit, la Garonne, reste du coup, le canoë-kayak !

 

 


«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *